Comment gagner au PMU

deauville

Vous vous demandiez comment parier au PMU, cette question est effectivement plus que légitime. Mais la vraie question, la seule l’unique, n’est pas de savoir comment jouer mais plutôt de savoir comment gagner au PMU ? Nous sommes bien d’accord perdre de l’argent n’est le truc de personne, si c’est le cas il faut penser à consulter ! Ce qui nous intéresse tous, parce que nous sommes tous un peu cupides, c’est de gagner de l’argent et facilement si possible. Tout au long de cet article je vais vous dévoiler ma stratégie de pari aux courses que j’applique depuis de nombreuses années, pour vous aider à devenir un joueur gagnant et rentrer dans le cercle très fermé des 1% de parieurs qui gagnent sur le turf.

Quel type de pari choisir

Pari simple gagnant, simple placé, couplé gagnant, couplé placé, 2 sur 4, trio, quinté, etc..., que de paris disponibles et difficile de choisir celui qui sera le plus intéressant. Je vais vous donner un sérieux coup de main. Les paris qui vont vous donner le plus de chances de gagner sont les paris les plus simples. Nous allons donc jouer uniquement en paris simple gagnant ou placé. Il s’agit du pari le plus basique et c’est sur celui-ci que nous allons mettre en place notre stratégie. Tout d’abord une petite révision s’impose.

Qu’est-ce qu’un pari simple gagnant ?

C’est le pari le plus populaire de tous, il s’agit de pronostiquer le cheval qui va gagner la course. Si le cheval termine premier vous gagnez votre pari, sinon vous perdez. C’est sur ce type de pari que la cote du cheval est la plus intéressante, en moyenne un cheval gagnant est à la cote de 5/1.

Qu’est-ce qu’un pari simple placé ?

Ce pari est le pari complémentaire du simple gagnant et vous donne plus de chances de gagner. Le principe est assez simple, vous misez sur un cheval en placé et pour remporter votre pari il faut que le cheval arrive dans les 3 premiers de la course. Vous avez donc 3 fois plus de chances de gagner qu’en pari gagnant, mais vous allez aussi gagnez moins. Pour un cheval à 5/1 gagnant, sa cote à la place sera située en moyenne entre 1.50 et 2. Cette cote reste quand même très intéressante étant donné les probabilités de réussite.

Sur quelles courses parier

On pourrait être tenté de jouer sur toutes les courses, cependant certaines sont à éviter et je vais vous expliquer pourquoi.

Première chose, éviter les courses avec peu de partants et ce pour deux raisons. Moins il y a de partants plus les cotes seront basses et donc la rentabilité sera moins bonne, on le verra par la suite la base de ma stratégie est de jouer des chevaux à une cote minimum de 5/1. Deuxième raison, sur les courses de moins de 8 partants, seules les deux premières places sont payées au lieu de 3 pour les courses de 8 partants minimum, nous n’avons donc plus qu’une chance sur 2 de toucher notre cheval à la place et en plus avec une cote qui ne sera pas intéressante.

Deuxième et dernier type de course à éviter, les amateurs ou apprentis. En effet même si la valeur des chevaux est bonne, les jockeys sont inexpérimentés et peuvent commettre des erreurs que ne commettrait pas un jockey professionnel. Il est déjà compliqué de pronostiquer l’arrivée d’une course PMU, si en plus on peut se retrouver pénaliser par les erreurs des jockeys ça rend le résultat de la course assez aléatoire même s’ils montent des bons chevaux. Donc ne vous risquez pas sur ce type d’épreuve.

En dehors de ces deux éléments nous allons pouvoir parier sur toutes les autres courses hippiques sans problème et si les cotes des chevaux s’y prêtent.

Entre les courses de plat, attelé, monté et obstacle, notre choix ira tout de même principalement vers les courses de plat qui sont les moins difficiles à pronostiquer. En effet en attelé ou en monté le cheval peut partir à la faute à n’importe quel moment et réduire nos chances à néant, en obstacle nous ne sommes pas à l’abri non plus d’une chute. Le facteur risque est beaucoup moins important sur les courses de plat où la valeur des chevaux est le plus souvent respectée.

Sur quels chevaux pronostiquer

Dans la technique de pari que je préconise, il faut parier sur certains types de chevaux bien précis. Tout d’abord il faut éviter les gros favoris avec des cotes situées entre 1 et 2. Tout simplement parce que le rapport gains/risques est trop faible, en effet rien n’est jamais sûr dans les courses PMU, sur une épreuve à 15 partants il peut se passer beaucoup de choses et le favori peut très bien finir en dehors de la première place et s’il finit 2ème ou 3ème sa cote à la place sera très faible entre 1.10 et 1.20 ! Quel besoin de prendre autant de risques pour gagner si peu. Nous allons donc éviter ces types de chevaux.

La deuxième erreur à ne pas commettre est de se laisser attirer par l’appât du gain en jouant sur des chevaux à grosses cotes entre 20 et 40 contre 1. Effectivement le jour où ça passe on peut prendre une jolie somme, mais ce jour sera très rare et sur le long terme cette stratégie est tout simplement perdante. Ne vous laissez donc pas attiré par les gros outsiders, fuyez les.

Mais alors sur quels chevaux allons-nous jouer ?

Il faut jouer sur des courses plutôt ouvertes, sur des chevaux situés entre 5/1 et 15/1 . Cette cote minimum de 5 est très importante pour nous assurer un bon gain aussi bien à la gagne qu’à la place. Pour sélectionner ce type de chevaux susceptibles de remporter la course, il faut bien étudier chaque partant et ce niveau là seule l’expérience vous permettra d’y arriver. En tant que débutant vous ferez beaucoup d’erreurs car l’étude d’une course hippique est bien plus technique que d’étudier un match de foot. Ce n’est pas parce qu’un cheval a gagné ses trois dernières courses qu’il finira forcément dans les 3 premiers sur celle-ci, il faut prendre en considération la distance, le type de sol, la concurrence, la valeur des chevaux de la course comparé à celle des chevaux contre qui il a gagné auparavant, est-ce que le cheval fait sa rentrée, est-il fatigué, est-il préservé pour une course à venir. Bref il y a beaucoup de paramètres en jeu. Pour commencer je vous conseille de suivre mes pronostics que je donne dans la section « tuyaux turf », j’étudie pour vous l’ensemble des courses et je vous donne les chevaux que je vais jouer chaque jour et qui ont les plus grosses chances de gains. C’est pour vous un formidable gain de temps et l’assurance de parier sur les meilleurs chevaux donc un gain d’argent.

Ma technique pour gagner au turf

Maintenant que nous savons sur quelle course et sur quels types de chevaux parier, rentrons dans le vif du sujet. Je vais vous dévoiler une technique efficace et éprouvée pour gagner au turf.

La base de notre stratégie est de jouer sur des chevaux avec une cote minimum de 5/1 ce qui nous donnera les cotes moyennes suivantes :
- Cheval gagnant : 5/1
- Cheval placé : 1.7/1

Nous allons parier sur chaque cheval à la gagne et à la place avec la proportion suivante 1 pour 2, je vous donne un exemple : 10 euros gagnant et 20 euros placé. A la place nous allons donc toujours parier le double qu’à la gagne pour une simple et bonne raison, que le cheval gagne ou finisse seulement placé, dans tous les cas nous ferons du bénéfice.

Cas 1, le cheval gagne :
Gains gagnant : 5*10 = 50 euros
Gains placé : 1.70*20 = 34 euros
Mise totale : 30 euros Gains : 84 euros Bénéfice : +54 euros

Cas 2, le cheval fini seulement placé:
Gains gagnant : 0*10 = 0 euros
Gains placé : 1.70*20 = 34 euros
Mise totale : 30 euros Gains : 34 euros Bénéfice : +4 euros

Comme vous pouvez le constater dans les deux cas nous faisons du bénéfice et c’est ça qui est important, bien sûr le but est de trouver les chevaux gagnants pour avoir plus de bénéfices, l’avantage de cette technique est que même s’il finit seulement placé nous couvrons le pari perdu à la gagne et nous faisons du bénéfice.

Tout celà est bien joli mais vous allez me dire, « oui mais si le cheval finit 8ème on a tout perdu ». Vous avez tout à fait raison et c’est là que ma technique de gestion de mises intervient, le but est de couvrir les pertes grâce au gain du prochain pari et c’est CETTE TECHNIQUE qui vous permettra d’être un joueur gagnant.

Les deux questions importantes sont combien de paris me faut-il pour trouver un cheval gagnant et combien de paris pour trouver un cheval placé? Si vous débutez il est impossible pour vous de répondre à cette question. Je peux vous donner mes statistiques personnelles, je trouve en moyenne 1 gagnant toutes les 5 courses et 1 placé toutes les 3 courses. En adhérant à mes tuyaux turf vous aurez également ces probabilités de gains exceptionnelles.

Le principe de ma stratégie va être de couvrir les pertes d’un pari perdu lors du pari suivant, et ça très peu de joueurs le font, ils se contentent de miser toujours la même somme et cela ne suffit pas pour amortir les pertes qu’ils ont eu auparavant et explique pourquoi 99% des joueurs de PMU sont perdant. Vous ne voulez pas faire partie de ces joueurs perdants ? Alors soyez attentif à ce qu’il va suivre, je vais vous dévoiler comment et combien parier en prenant en compte cette statistique de 1 gagnant sur 5 et 1 placé sur 3.

Pour notre exemple partons d’une mise de base de 1 euro gagnant (1G) et de 2 euros placé (2P)
Pari 1 : 1G/2P
Pari 2 : 1G/2P
Pari 3 : 2G/4P
Pari 4 : 4G/8P
Pari 5 : 6G/12P
Pari 6 : 8G/16P
Pari 7 : 12G/24P
Pari 8 : 18G/36P

En appliquant cette stratégie de mise sur la probabilité de gains évoquée plus haut, vous serez forcément gagnant à la fin.

Vérifions ça par les chiffres :
Je gagne au pari 1 :
J’ai investi 3 euros et je gagne 8,40 euros ((1*5)+(2*1.7)) soit un bénéfice de 5.40 euros

Je perds les paris 1,2 et 3 et je gagne au pari 4 :
J’ai investi 24 euros et je gagne 33,60 euros soit un bénéfice de 9.60 euros

Je perds les paris 1,2,3 et 4, je fais placé au pari 5 et je gagne le pari 6 :
J’ai investi 66 euros et je gagne 87,60 euros soit un bénéfice de 21,60 euros

Comme vous pouvez le constater à travers ces exemples, peu importe à quel pari on gagne dans tous les cas on fait du bénéfice grâce à mon système de gestion de mise qui permet de compenser les pertes. En sachant qu’on part du principe que l’on mise sur un cheval à seulement 5/1, si on mise par exemple sur des chevaux à 8/1 comme ça sera souvent le cas, alors le bénéfice sera encore plus important.

Combien vous faut-il de capital de départ pour appliquer cette technique ?

On prend une grande sécurité dans le système de gestion de mises en allant jusque 8 paris. En partant d’une mise de base de 1 euro gagnant/2 euros placés vous aurez besoin d’un capital de départ de seulement 156 euros. Avec ce capital vous pouvez espérer gagner entre 150 et 400 euros par mois. Si vous souhaitez gagner +, soit vous investissez un capital de départ plus important soit vous réinvestissez petit à petit vos bénéfices, par exemple en commençant avec 156 euros de capital, dès que vous aurez gagné 156 euros de bénéfices vous disposerez d’un capital de 312 euros et vous pourrez multipliez vos mises par 2 et donc vos bénéfices aussi. En quelques mois vous pouvez vous construire un capital de départ de 1000 euros qui vous permettra de jouer avec des mises de bases 8 fois supérieures à celles de l’exemple et donc espérer gagner entre 900 et 3200 euros de bénéfices par mois.

Maintenant que je vous ai dévoilé ma technique pour gagner au PMU, il ne vous reste plus qu’à la mettre en application, et pour augmenter vos chances de gagner je ne peux que vous conseiller de suivre mes tuyaux turf.

A bientôt amis turfistes et bons gains.

Ces articles vont également vous intéresser: