Les types de courses hippiques

Parmi les types de courses hippiques, on peut citer entre autres le plat, l’obstacle et le trot, le genre de discipline est très important dans l'analyse d'une course hippique car les règles ne sont pas les mêmes et certains types de courses voient rarement des outsiders l'emporter.

Les courses de plat

Considéré comme la course de galop la plus répandue dans le monde, le plat a un principe assez simple : il faut juste être le premier qui franchit le poteau d’arrivée pour gagner. Toutefois, de nombreux paramètres entrent en jeux, notamment la position du cheval par rapport à la corde, la distance à parcourir ou encore le poids porté par l’animal.

La course de plat s'effectue généralement sur une distance comprise entre 800 et 4000 mètres. Cependant, il existe une distance de 2400 mètres, notamment lors du Qatar Prix de l’Arc qui réunit les meilleurs chevaux et jockeys du monde.

Les courses d'obstacle

Les courses d’obstacles se divisent en deux types : les haies et le steeple-chase.

Les courses de haies

Comme pour la course de plat, la course de haies consiste à franchir le premier le poteau d’arrivée. Les chevaux doivent cependant franchir différents obstacles. En général, les épreuves s’effectuent sur un parcours compris entre 2800 et 6500 mètres, un parcours qui doit comporter en moyenne un franchissement de 7 haies. Tous les obstacles sont identiques, à savoir : une hauteur de 1,10 m et une épaisseur de 0,80 m.

Le steeple-chase

Considéré comme la plus prestigieuse des courses d’obstacles, le steeple-chase offre des épreuves plus difficiles et plus complexes. En effet, par rapport à la course de haies, les obstacles sont plus hauts et les distances plus importantes. Le parcours comprend en moyenne 4 obstacles différents à franchir sur une distance de 3000 mètres. Le Grand Steeple-chase de Paris, le Grand National de Liverpool, ainsi que le Nakayama Grand Jump du Japon sont les plus connus dans le monde.

Les courses de trot

D’une discipline différente que les courses de plat et d’obstacles, le trot se divise en deux types, à savoir : le trot monté et le trot attelé. Le principe consiste à produire une allure symétrique, entre le pas et le galop. Durant le parcours, les chevaux doivent effectuer des sauts à deux temps égaux.

Le trot monté

Le trot monté se déroule sur une distance comprise entre 1800 et 3000 mètres. Le but de la course de trot monté consiste à trotter et à être le premier à atteindre le poteau d’arrivée. Dans le cas où le cheval galope, il est disqualifié. Dans ce type de course, le driver s’assoit sur le cheval.

Le trot attelé

Lors du Trot attelé, le jockey se trouve dans un sulky tracté par le cheval. Les courses d'attelé se déroulent sur une distance comprise entre 1600 et 4000 m. Pour information, le prix d’Elitloppet, le prix d’Amérique et le prix d’Hambletonian figurent parmi les plus célèbres.

Les grandes courses de turf

Comme dans d'autres sports, certaines courses sont plus importantes que d'autres. Découvrez les grandes courses PMU attendues toute l'année par les turfistes et les meilleurs jockeys. Ces épreuves récompensent les meilleurs chevaux de chaque discipline.

Complétez votre analyse avec les articles suivants: